L’ostéopathie pendant la grossesse

Durant la grossesse, les soins manuels doivent faire l’objet de précautions particulières, en raison des risques induits aussi bien pour la femme enceinte que le bébé à naître. Cependant, avec les changements posturaux et hormonaux, ainsi que les bouleversements des conditions de vie de la femme enceinte, l’ostéopathie n’a-t-elle pas sa place dans la normalisation de son état ? Tout de suite les réponses.

Ostéopathie : médecine douce idéale pendant la grossesse

Les approches ostéopathiques dans la prise en charge de la femme enceinte constituent une alternative ou un complément à la médecine générale, en permettant d’éviter un recours systématique à la médication. En effet, il faut savoir que la prise de certains médicaments peut nuire au bon développement du fœtus en provoquant des malformations.
L’ostéopathie stimule en revanche la capacité de l’organisme à s’autoréguler et à se prendre en main à la suite d’un dysfonctionnement. Un atout essentiel pour les femmes enceintes dont les problématiques de santé restent parmi les moins faciles à appréhender.

Que peut faire l’ostéopathe pour la femme enceinte ?

L’ostéopathe touche à plusieurs facettes du mal-être de la femme enceinte, en agissant à titre préventif ou curatif selon les cas.

Problèmes au niveau de la structure squelettique et musculaire

L’ostéopathie touche l’intégrité et le bon fonctionnement de la structure musculo-squelettique de la femme enceinte, laquelle subit les conséquences liées au développement du fœtus. Le praticien règle les tensions qui se trouvent principalement au niveau lombaire, dorsal et cervical, de manière à aider la femme enceinte à retrouver une posture adéquate et une plus grande mobilité.

Problèmes hormonaux

Au cours de la grossesse, la future mère rencontre des problèmes hormonaux (rétention d’eau, œdèmes, etc.) qui modifient le mécanisme de défense de son organisme. Pour contrer ces complications, voire les éliminer, l’ostéopathe s’attaque principalement aux veines et à la microcirculation, afin de favoriser le mouvement naturel des fluides de l’organisme.

Troubles digestifs

Le développement de l’utérus comprime également le système digestif, dont le bon fonctionnement conditionne pourtant la bonne santé de la femme enceinte. Nombreuses sont les femmes qui ont des nausées ou qui souffrent de reflux gastriques ou de constipation durant leur grossesse… L’ostéopathe, lui, connaît les techniques appropriées pour réduire ces maux.

Problèmes psychiques

La grossesse provoque chez la femme un état d’esprit pour le moins négatif, représenté par un état de stress et d’angoisse permanent, un sentiment de dégoût, de la dépression, etc. Non sans apporter des solutions de détente psychique, l’ostéopathe peut également intervenir sur les facteurs d’apparition de ces troubles.

Même si l’ostéopathie peut soigner beaucoup de maux, il existe des contre-indications pouvant empêcher la mise en place de cette méthode sur vous. Nous vous invitons donc à vous renseigner pour ne pas prendre de risque.

Quel ostéopathe choisir pour ses troubles de grossesse ?

Si l’objectif de l’ostéopathie est de faciliter la grossesse et l’accouchement, elle ne reste pas moins une discipline encore peu comprise. Sachant qu’il s’agit d’un métier réglementé en France, il est essentiel pour les femmes enceintes intéressées par ce type de soin de choisir des ostéopathes diplômés et reconnus par le ministère de la Santé. Ce sont les points essentiels puisque le niveau de compétences et le professionnalisme du praticien ne seront connus qu’à la première consultation.